Le coaching se développe dans de multiples sphères et disciplines sportives ces dernières années et la course à pied n’y échappe naturellement pas. Les athlètes « élites » ne sont en effet plus les seuls à se faire coacher puisque de plus en plus de runneuses et de runneurs amateurs choisissent de se faire accompagner par des entraîneurs pour progresser sur le moyen et long terme. Derrière la volonté de s’améliorer et de s’épanouir dans sa discipline, le recours au coaching revêt en réalité différents intérêts pour les coureuses et les coureurs que nous allons vous détailler :

1° Bénéficier d’un suivi et d’un accompagnement personnalisés au quotidien : Recourir à un coach dans le cadre de sa pratique, que cela soit dans le cadre d’un suivi à distance ou en co-présence, permet d’instaurer une relation singulière entre l’athlète et l’entraîneur. Outre le fait que ce dernier sera amené à prendre en compte vos singularités physiques et psychologiques, vos goûts et vos aspirations en matière d’entraînements ou encore vos contraintes et disponibilités professionnelles et familiales, recourir au coaching permet surtout de bénéficier d’un suivi et d’un contact régulier (bilans, conseils…) avec son entraîneur, ce qui constitue la condition sine qua non pour progresser ;

2° Suivre des préparations individualisées en fonction de vos objectifs. Un des intérêts majeurs du coaching en trail est en effet de pouvoir bénéficier de plans d’entraînements quotidiens, que les entraîneurs ajusteront en fonction de vos objectifs mais également de vos capacités et de votre progression. De nombreux entraineurs proposent ainsi d’effectuer régulièrement des tests physiques personnalisés (VMA, Variabilité de la FC…), d’analyser vos séances au quotidien ou encore des briefings à l’approche des compétitions pour vous guider au mieux dans la réussite de vos objectifs ;

3° Bénéficier de conseils et de transmissions de connaissances – sur les plans théoriques et pratiques – en matière de nutrition, de préparation mentale, d’utilisation du matériel, de gestion des blessures… autant de domaines qui sont inhérents à la pratique de la course à pied et qu’on ne peut pas se permettre de négliger lorsqu’on veut performer !

4° Améliorer, dans le cadre des sorties accompagnées effectuées avec le coach ou des stages collectifs organisés, ses techniques de course à pied: foulée, posture, techniques de montées et descentes en trail, course sur portions techniques…

Vous pouvez retrouver une sélection de coachs et d’offres de coaching de course à pied ou de trail-running sur Kelest, un annuaire de coachs sportifs !