La course à pied est un sport qui peut s’avérer particulièrement traumatisant pour les articulations de celles et ceux qui la pratiquent. A la différence des sports d’endurance portés, comme le cyclisme, la natation ou encore le ski de fond, le running engendre en effet des impacts au sol qui mettent à l’épreuve vos différentes articulations (genoux, chevilles, hanches…) durant l’effort. Les douleurs articulaires font ainsi intrinsèquement partie du quotidien des coureuses et des coureurs, qu’elles soient ponctuelles ou chroniques, ces derniers étant de fait amenés à composer avec elles dans le cadre de leur pratique.

S’il existe un certain nombre de remèdes plus ou moins connus du grand public – comme la cryothérapie, l’argile verte,… – qui ont prouvé leur efficacité dans le traitement de ces maux, ces solutions n’ont généralement d’effets que sur le court terme et n’agissent que lorsque le problème  – la douleur, voire la blessure – est installé. La prise de certains compléments alimentaires est à l’inverse une solution qui permet de traiter la question des douleurs articulaires sur le long terme, en l’occurrence de limiter de manière durable leur apparition mais également de restreindre de manière efficace leurs effets néfastes lors des périodes de crises. Nous allons vous présenter une liste de compléments alimentaires que nous avons l’habitude de prendre et qui permettent de traiter chacune des douleurs articulaires que les coureuses et coureurs peuvent rencontrer dans le cadre de leur pratique :

La glucosamine-chondroïtine

La glucosamine et la chondroïtine sont deux compléments alimentaires, le plus souvent associés, qui conviendront aux coureuses et coureurs qui souffrent régulièrement ou ponctuellement de problèmes osseux et notamment d’arthrose. Ces deux compléments présentent en effet la propriété singulière de favoriser la régénération du cartilage et de permettre aux articulations de retrouver une certaine flexibilité.

La glucosamine est un acide aminé qui est produit naturellement par l’organisme et qui joue un rôle central dans le maintien de l’intégrité du cartilage des articulations. En outre, elle favorise l’action lubrifiante du liquide synovial, le lubrifiant présent naturellement dans les  articulations.

La chondroïtine présente des propriétés analogues à la glucosamine puisqu’elle est également un composé essentiel du cartilage naturellement produit par le corps. Elle participe à la reconstruction du cartilage et permet d’inhiber partiellement l’enzyme responsable de l’apparition de l’arthrose : l’hyaluronidase.

Posologie : Il est recommandé d’en prendre entre 800 mg à 1 200 mg par jour. Il faut cependant attendre un délai allant de 2 à 3 semaines avant que ses effets se fassent ressentir.

Nous vous recommandons ce produit que nous avons l’habitude de consommer.

La spiruline

La spiruline est un complément alimentaire qui présente de nombreuses vertus pour les coureurs (que nous avions déjà exposé ici) parmi lesquelles celle de favoriser le renforcement des tissus tendineux. Elle conviendra ainsi très bien aux coureuses et coureurs qui sont victimes de tendinites, que ce soit de façon ponctuelle et chronique et ce quelque soit l’articulation touchée. La spiruline agit en réalité à deux niveaux : d’une part, elle permet de renforcer les tendons et donc de limiter l’apparition de lésions ; d’autre part, elle favorise la cicatrisation de ces tissus lors de l’apparition d’inflammations.

Nous avons pour notre part l’habitude d’en prendre quotidiennement depuis de nombreuses années (la posologie variant selon l’intensité de notre pratique), ce qui nous a permis de largement diminuer l’apparition de tendinites sur le long terme.

Nous vous recommandons d’utiliser cette marque que nous utilisons depuis de nombreuses années.

L’harpagophytum

L’harpagophytum constitue un excellent anti-inflammatoire naturel qui permet à la fois de prévenir les douleurs tendineuses et celles liées à l’arthrose. Originaire du désert du Kalahari et des steppes de la Namibie, ce complément alimentaire – également appelé griffe du diable – présente des propriétés anti-oxydantes et analgésiques puissantes et permet ainsi de lutter contre les douleurs articulaires de façon efficace et instantanée. Il est particulièrement efficace pour lutter contre les épanchements articulaires, notamment l’accumulation de liquide synovial dans les articulations. L’harpagophytum présente par contre d’importants effets indésirables au niveau digestif (problèmes intestinaux, irritation de l’estomac…) ou peut entraîner dans certains cas de l’hypertension.

Posologie : Compte tenu de ses effets indésirables, il est recommandé de seulement consommer  de 3 g à 6 g par jour d’harpagophytum.

Nous vous recommandons d’utiliser ce produit en particulier.

Le curcuma

Le curcuma est également un élément naturel qui s’avère très efficace pour lutter contre les douleurs articulaires. La curcumine, grâce à sa richesse en nutriments et principes actifs, est un puissant antioxydant qui possède des propriétés anti-inflammatoires avérées. Elle est très efficace dans le traitement de l’arthrose, des tendinites ou encore des bursites (gonflement des tissus de l’articulation). Elle est cependant moins efficace (car ses effets sont plus diffus et longs) que l’harpagophytum car elle agit de manière systémique et se diffuse dans l’organisme entier. Elle a par contre l’avantage de ne présenter que très peu d’effets indésirables (quelques troubles digestifs éventuellement).

Posologie : Il est recommandé de prendre l’équivalent de 200 mg à 400 mg de curcuma, 3 fois par jour.

Nous vous recommandons d’utiliser ce produit que nous avons l’habitude d’utiliser.

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments