La Presqu’île de Crozon est l’une des rares régions non montagnarde que nous souhaitions visiter depuis longtemps. Pointe centrale du Finistère, située à l’ouest de la Bretagne, elle fait véritablement figure de « bout du monde » en raison de son caractère sauvage et préservé. Ses paysages naturels, cernés par les eaux de la mer d’Iroise, sont des plus variés et alternent falaises, criques, forêts et plages de sables fins, l’air marin qui les balayent leur conférant un certain parfum d’aventure. Crozon présentait donc tous les arguments pour nous plaire : elle constituait une suite logique à notre séjour à Belle-Ile-en-Mer tout en nous permettant de nous adonner à notre passion de la randonnée en cette période si peu propice qu’est l’hiver. Le célèbre « sentier des douaniers » (GR 34) – qui parcourt l’ensemble du littoral breton – a constitué le socle de notre périple et nous a permis de découvrir les différents endroits emblématiques de la presqu’île tout en nous permettant de goûter aux célèbres charmes météorologiques de la Bretagne (pluie, tempêtes, vent…), particulièrement véhéments durant cette période de l’année…, mais qui ont eu le mérite d’épicer notre aventure  ! Nous vous proposons de revivre notre séjour en photos ainsi qu’une description de chacune de nos randonnées, que nous avons choisi d’effectuer en boucle :

Le circuit de Menez Lié

A l’entrée sud de la Pointe de Crozon, ce circuit, entre terre et mer, propose une succession de paysages agricoles, forestiers et littoraux, puis un final tout en dénivelé ! Au départ du hameau de Menez Yann, le parcours – répertorié et caractérisé par un marquage jaune –  nous a conduit en forêt puis en bordure de champs jusqu’au village pittoresque de Saint-Nic. Nous sommes ensuite redescendus vers la plage de Lestrévet qui, à marée basse et sous un soleil de midi, offre de magnifiques paysages et jeux de lumières. En quittant le littoral, le parcours nous a guidé, dans le cadre d’une longue montée entre sentiers et routes, vers le dolmen de Ménez Lié, en passant par la chapelle Saint-Suliau. Nous avons ensuite décidé de quitter le parcours répertorié et de bifurquer vers le village de Saint-Marie avant de nous élancer dans l’ascension – courte mais nous moins ardue – du célèbre Menez Hom (330 m alt.) qui domine la rade de Brest et la baie de Douarnenez. Après avoirs profité du magnifique panorama à 360°, puis d’un concert improvisé de cornemuse, nous sommes rapidement redescendus à notre point de départ !

Download file: Randonn_e_Pointe_de_Crozon_1_le_circuit_de_M_nez_Li_.gpx

La pointe de Camaret

Au départ du port de Camaret-sur-Mer, cette randonnée propose d’effectuer le tour de la pointe éponyme en empruntant le sentier côtier. Au sortir de la ville, la pointe du Toulinguet donne le ton et offre un caractère sauvage déjà bien affirmé au visiteur. Le sentier nous a ensuite mené à l’Anse de Pen Hat, en longeant l’enceinte du sémaphore – un terrain militaire –, avant de nous amener devant le Musée Mémorial de la bataille de l’Atlantique, puis à traverser la batterie de Kerbonn. Après une pause déjeuner express, balayée par un vent glacial… nous avons pris la direction de la célèbre Pointe de Pen Hir qui, lorsqu’elle n’est pas surfréquencée de touristes venus en voiture, offre une expérience singulière et une vue superbe sur les « Tas de Pois ». Après avoir contourné la pointe, le sentier – moins fréquenté – nous a fait traverser la plage du Veryac’h, puis nous a emmené, en surplombant des falaises, jusqu’à la Pointe de la Tavelle où nous avons bifurqué à gauche à l’intérieur des terres. La fin de la randonnée, plus anodine du point de vue des paysages, a eu le mérite d’être abritée des vents puis de nous amener sur le chemin du retour, de l’autre côté de la pointe qui offre de très beaux panoramas sur la rade de Brest.

Download file: Randonn_e_la_pointe_de_Crozon_2_la_pointe_de_Camaret_.gpx

Le tour du cap de la Chèvre

Le cap de la Chèvre est sans doute l’endroit le plus connu – et de fait le plus fréquenté – de la presqu’île de Crozon. Il faut dire que ses reliefs et paysages, aux reflets et couleurs variés, ont de quoi séduire… Au départ du port de Morgat, nous avons rapidement emprunté le célèbre GR 34 par la face sud de la pointe. Cette partie – au dénivelé relativement important et aux portions techniques – est particulièrement appréciée des sportifs pour son exigence et les magnifiques paysages forestiers qu’elle traverse. Nous sommes ensuite parvenus au Cap de la Chèvre sans pouvoir véritablement profiter de son panorama en raison de la brusque tempête qui s’est abattue sur nous… Nous avons alors poursuivi notre parcours sur la côte Ouest de la pointe, sur une zone d’abord rocailleuse, escarpée et particulièrement sauvage, à laquelle a succédé une zone dunaire, longeant la plage de la Palue, alors seulement occupée par des surfeurs. Nous avons ensuite décidé de quitter le sentier côtier pour revenir à l’intérieur des terres, en direction de notre point de départ, en empruntant des sentiers à priori anodins… mais qui se sont révélés être totalement inondés sur certaines portions! Bref, la prochaine fois, nous emporterons nos bottes…

Download file: Randonn_e_la_pointe_de_Crozon_4_Le_cap_de_la_ch_vre_.gpx

La pointe des Espagnols

Dans le cadre de notre dernière randonnée à Crozon, nous avons choisi de découvrir la Pointe des Espagnols qui forme l’arête nord de la presqu’île. Au départ de la place de Roscanvel, nous avons emprunté le sentier par l’est, qui se dirige d’abord à l’intérieur des terres, dans un cadre majoritairement urbain laissant progressivement place à la nature. Le sentier regagne seulement la côte à l’extrémité nord de la pointe où siège un promontoire qui nous a permis, avant l’arrivée des averses, de profiter de la vue sur Brest et sa rade. Le parcours longe ensuite la côte et surplombe la mer, au milieu de paysages de landes assez sauvages, tout en permettant de découvrir de nombreux vestiges militaires qui nous ont à certains moments permis de nous abriter de la pluie… Arrivés au Fort des Capucins, nous avons bifurqué à gauche, à l’intérieur des terres et emprunté des sentiers traversant des hameaux pour revenir au port de Roscanvel où nous avons profité d’un bon chocolat chaud !

Download file: Randonn_e_pointe_de_Crozon_3_la_pointe_des_Espagnols_.gpx

Nous vous proposons, pour finir, une petite vidéo retraçant notre séjour:

N’hésitez pas à poster vos remarques et questions en commentaires!

Pour aller plus loin:

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments