En sport et en particulier dans le cadre de la pratique de la course à pied, le choix d’une bonne brassière est un élément aussi important que celui d’une bonne paire de chaussures. Cet accessoire joue en effet aussi bien sur le confort que les performances des sportives, notamment de celles qui, comme moi, ont l’habitude d’intégrer des sorties longues dans le cadre de leurs programmes entraînements et de participer à des compétitions de longues distances. Forte de mes cinq ans d’expérience dans le domaine de la course à pied, je vais vous livrer les quatre points essentiels qui doivent guider votre choix dès lors que vous êtes en quête de la brassière idéale.

1. La taille 

La taille de la brassière est bien évidemment l’élément le plus important à considérer, notamment si vous êtes avant tout à la recherche de confort dans le cadre de vos séances entraînements. Choisir un accessoire adapté à sa morphologie garantit en effet un bon maintien et évite l’apparition d’effets indésirables bien connus comme les ballottements ou, à l’inverse, une trop grande compression de la poitrine… J’ai pour ma part l’habitude d’opter pour ma taille de vêtement habituel, contrairement à mes soutiens-gorges de sport et notamment de fitness où il est plus souvent recommandé de tenir avant tout compte de son tour de dos et de sa poitrine.

2. La matière 

La matière est le second élément auquel il faut particulièrement prêter attention lorsqu’on est sur le point d’acheter une brassière de running. Dans ce cadre, j’ai tendance à privilégier les matières techniques anti-transpirantes telles que Coolmax, Tactel Aquator, Superflat ou Meryl et, à l’inverse, à éviter les matières synthétiques qui elles favorisent la transpiration et donc les rougeurs et les frottements…

3. La forme

Souvent négligée, la forme de la brassière est pourtant un point essentiel qui doit également guider votre sélection. Pour ma part, j’ai tendance à privilégier les brassières caractérisées par  une découpe « dos nageur », en forme de X ou de Y,  aux brassières « classiques ». Le système de bretelles croisées est en effet parfaitement adapté à ma morphologie et me garantit ainsi un excellent maintien durant mes séances.

4. La largeur des bretelles

Je conseille enfin d’opter pour une brassière comportant de larges bretelles qui offre en général un soutien plus efficace de votre poitrine et qui, en outre, vous évitera d’avoir les épaules cisaillées durant les efforts de longue durée !

Pour vous aider à parfaire votre choix, je vous invite à visiter la sélection de produits et à acheter une brassière chez I-Run.

Auteur(s)

Pauline

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de